Nom: Amicale des Anciens Cadets du Centre d’Instruction pour Européens à Luluabourg et des Anciens Miliciens Coloniaux de la Base de Kamina (ex Congo belge)
Sigle: AMACIEL-BAKA
Type: ASBL

AmAcIEL : Pendant la deuxième guerre mondiale, les Européens de nationalité belge résidant au Congo belge, en âge de faire leur service militaire, furent mobilisés et reçurent une formation militaire au Centre d’Instruction pour Européens de Luluabourg (CIE). Il y eut quatre sessions de cadets. La première (1941 à 1942) et la deuxième (1942 à 1943) furent envoyées au corps expéditionnaire.

La troisième (1943 à 1944), dont notre Président, Albert Temperville, faisait partie, a été engagée dans la pacification de la rébellion du 14ème bataillon de la Force Publique en février 1944 jusqu’à fin mars. Quant à la quatrième session (1944 à 1945), les opérations militaires ayant cessé, les cadets furent rapidement démobilisés. bAKA : A partir de 1953 et cela jusqu’en 1959, les jeunes Européens de nationalité belge qui étaient incorporables ont eu la possibilité d’effectuer leur service militaire au Congo belge. Par la suite, ils avaient la possibilité soit de rester à la base de Kamina (Katanga) soit d’être envoyés à la Base de Kitona (Bas-Congo). Après une instruction militaire de 3 mois, les miliciens étaient affectés à des tâches de dirigeant du personnel africain et cela dans la profession qu’ils exerçaient dans le civil. Environ un millier de jeunes, fils de coloniaux, ont ainsi accompli leur période de service militaire au Congo belge. AmAcIEL-bAKA : Les cadets du Centre d’Instruction pour Européens de Luluabourg et les miliciens coloniaux de la base de Kamina s’inscrivant dans la même lignée d’engagement en Afrique, la réunion dans une seule amicale est apparue comme évidente. Les cadets du CIE furent engagés dans la pacification de la rébellion de la Force Publique. La base de Kamina et de Kitona quittèrent le giron belge au moment de l’indépendance du Congo. Une Assemblée Générale statutaire, cinq réunions du Conseil d’Administration et un banquet annuel ponctuent la vie de l’amicale. Des délégations aux manifestations patriotiques et la participation aux activités d’associations concomitantes sont organisées